Du Cloud au Edge : quels défis pour les infrastructures numériques

  • 05 Sep 2023

Smile couvrant de nombreuses activités liées aux services numériques, de la conception amont, au design, en passant par le développement, l’industrialisation et la maintenance, notre service SMILE R&D oriente ses efforts vers des sujets de recherche collaboratifs. Nous développons dans ces prochains articles, trois thématiques de recherche pour présenter nos activités de R&D : l’orchestration de ressources Cloud, l’apprentissage machine et le slicing 5/6G.

Orchestration de ressources

Lorsque l’on considère les infrastructures numériques, ces dix dernières années ont été les “années du Cloud” : de nombreux clients et éditeurs sont passés d’infrastructures privées, dites on premise, à des infrastructures de type Cloud, publiques. Cet effort de migration avait pour but d’absorber la demande croissante en besoins digitaux, tout en diminuant les coûts du SI.


Alors que l’usage du Cloud public se développe, il en est de même côté ingénierie logiciel, avec : 

  • L'approche “as a service”, où les applications peuvent être intégrées ensemble à travers des appels API (ce qui ouvre à de nouveaux concepts architecturaux, connus sous le nom de serverless).
  • L'apparition d’une méthodologie et de son écosystème d’outils, connu sous le nom de DevOps (s’appuyant sur une nouvelle technique de virtualisation, appelée containerisation).
  • L’usage grandissant des terminaux mobiles (nécessitant un passage à l’échelle dynamique et fin pour supporter la disponibilité, notamment des services gratuits)


Pour ces raisons, les infrastructures Cloud ont évoluées vers de nouveaux concepts connus sous le nom d’Edge et de Fog.


Quand le Cloud représente une infrastructure centralisée, qui peut être hébergée au niveau d’une région ou d’un pays, l’Edge représente une infrastructure décentralisée, qui est hébergée à proximité de l’utilisateur, au niveau d’une ville, d’une rue ou d’un immeuble. L’infrastructure Edge supporte l’infrastructure Cloud en fournissant de la résilience, par des copies d’instances et de données, ou bien de débit, à travers des équipements réseaux dédiés, comme les antennes ou des accélérateurs réseaux type FPGA.


Le Cloud et le Edge collaborent à fournir une expérience satisfaisante aux utilisateurs finaux, ou à supporter des services fournis par les infrastructures IoT. Cette collaboration est connue sous le nom de Cloud/Edge continuum : bien que le Cloud et le Edge coopèrent à différents endroits et échelle de temps, ou sont administrés par différentes équipes, il y a toujours une continuité opérationnelle entre les deux niveaux d’infrastructures.
Orchestrer le Cloud/Edge continuum, c’est-à-dire automatiser la collaboration de deux infrastructures ou plus, est un sujet activement recherché, dans lequel notre équipe Smile R&D propose plusieurs solutions visant à simplifier l’optimisation Cloud/Edge et à mieux comprendre l’état en cours des opérations. Pour donner quelques exemples de ces solutions : optimisation continue des micro-services en s’appuyant sur l’analyse de séries temporelles, fourniture automatique de KPIs depuis les données système, modélisation des cycles de vie applicatifs…


Vous trouverez la plupart de nos résultats de recherche open source dans le GitHub de Smile : https://github.com/Smile-SA 


Pour plus d’informations, envoyez-nous un mail à : rnd@smile.fr