L’Odoo experience 2022, un gain d’XP

Odoo (l’éditeur) tenait son événement annuel du 12 au 14 octobre à Bruxelles. L’occasion de présenter les nouveautés de la v16 d’Odoo (le logiciel, faut pas confondre), pour les partenaires de se rencontrer et pour les clients d’en apprendre plus.

  • 258
  • 0
  • 24 Oct 2022

La Keynote, l’occasion de présenter les nouveautés

En un clin d'oeil

 

Fabien Pinckaers, fondateur et dirigeant d’Odoo se présente pour l'ouverture de la Keynote devant un écran géant et les acclamations du public. Il le dit, il le répète : Odoo est pensé pour les utilisateurs et pas seulement pour les managers. Et cette année, pour mieux les servir, il fallait un logiciel rapide, plus rapide que le clignement d’un œil ! Voilà la promesse annoncée. SAP, interface vieillotte aux performances limitées est comparée avec Odoo 16, moderne et très rapide. Au clic, l’info s’affiche. Pas de délai : la promesse est tenue.

 

Le website builder, un régime sans cookie

 

Le front et la back, réunis, pour une facilité d’usage et de construction de votre portail web. Des nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité d’habiller les images dans des appareils mobiles, avec des angles et des couleurs paramétrables, ou la possibilité d’animer au scroll.
La page peut maintenant être construite grâce à des grilles, ce qui permet d’ajuster les images, les boutons, les blocs textes beaucoup plus finement. Dans un talk dédié, une nouvelle fonctionnalité, le website converter, a notamment été révélée. Cette technologie s’appuie sur l’apparence d’une page web pour la reproduire au plus proche, dans le format du CMS Odoo. Mais l’éditeur n’a pas encore déterminé la meilleure stratégie pour la sortir, de peur qu’elle puisse servir à du phishing.
Sans faire la liste complète des nouveautés, on notera que la version mobile est paramétrable de manière indépendante, qu’on peut ajouter un menu pour les attributs et les catégories et que l’utilisateur peut louer un produit en ligne. Un chatbot vient compléter l’offre chatter.
Et pour finir, pourquoi demander à l’utilisateur ses préférences concernant la gestion des cookies, quand il n’y a plus besoin de cookie ? L’analytique peut reposer maintenant sur un outil open-source, Plausible, grâce auquel les données restent sur votre site et ne sont plus récupérées par un tiers, comme Google.

 

Knowledge, la connaissance au bout des doigts


Un outil pour soi, un outil pour l’équipe, un outil pour l’organisation. Écrire ce que l’on sait et ce que les autres doivent connaître. Faire une note de rappel aux vendeurs : depuis n’importe quelle app (vente par exemple) il est possible d’accéder à un article rédigé dans Knowledge. Et comme c’est Odoo, je suis dans mon fil d’Ariane, grâce auquel je peux revenir à l’écran précédent, sur mon devis par exemple.
Cette base de connaissance ne se contente pas de permettre d’écrire, elle permet d’ajouter des bases de données, et de les enrichir avec des propriétés. Cette fonctionnalité est d’ailleurs disponible sur la plupart des fiches, moyennant le bon niveau de droit. Un studio sans studio ! Et bien entendu vous pouvez y ajouter vos tableaux, graphiques et n’importe quel reporting, ainsi que n’importe quelle liste, pour avoir des données en temps réel.


Ventes, CRM, une meilleure intégration


Depuis un bon de commande, il est aujourd’hui encore plus aisé de vérifier et d’anticiper l’état des stocks. 
Et la gestion des programmes de promotion et de fidélité est unifiée à travers toutes les méthodes de vente. 

coupons et promotions

 

Service, planning, documents, aux petits oignons


L’accent a été mis sur la facilitation du planning des tâches et de la production. En quelques clics seulement, vous avez optimisé votre planning. Sur votre projet, vous personnalisez vos tâches en ajoutant les propriétés qui vous intéressent et vous ajoutez les documents souhaités. Enfin, vous pouvez dès à présent facturer vos jalons de projet !


Production et inventaire


Vous pouvez désormais, comme pour les tâches projet, définir des dépendances entre des work orders. Ce qui permet une optimisation des flux de production. Vous pouvez également automatiser certaines tâches pour éviter des erreurs logistiques.


Comptabilité, analytique avancé


L’analytique est améliorée, avec plusieurs plans de compte et avec la possibilité de faire de la distribution analytiques directement au niveau des lignes de bons de commandes et de factures. L’OCR est amélioré, il est possible de créer des factures fournisseurs en masse. Sans être exhaustif, on peut noter la possibilité de définir une récurrence de facturation, de mettre à jour en masse les écritures comptables, etc.


Un Dashboard repensé


Votre dashboard ne sera plus jamais vide. Outre les informations que vous avez choisi d'afficher, il présente désormais par défaut tout un tas d’indicateurs de prospection, vente, finance, logistique, etc. Chacun de ces dashboards est dynamique. Vous pouvez consulter la ou les données voulues et filtrer très simplement : en cliquant sur une valeur ici, vous filtrez là.

 

Darkmode rises


Pour finir, un darkmode est disponible pour avoir l’Odoo du chevalier noir.


Une mise en lumière pour ceux de l’ombre


Cette keynote se cloture avec un hommage appuyé aux équipes techniques et aux développeurs, par spécialité. C’est une belle conclusion, d’autant plus que cet outil et cette entreprise sont pensés et dirigés par un développeur.

Une mise en lumière pour ceux de l’ombre

 

Les talks, du détail et des cas clients


Après cette grand-messe, la fourmilière se met en branle. Chacun va regarder ses talks préférés. Comptabilité, performances, portail web : il y en a pour tous les goûts ! Pour ma part, j’ai navigué entre des talks présentés par Odoo sur les nouvelles fonctionnalités et des talks de partenaires, tous très intéressants. Sans rentrer dans le détail des fonctionnalités, ce qui fera l’objet d’un livre blanc v16, ce que je retire de ces moments, c’est le sentiment d’une communauté geek, soudée, enthousiaste. 

 

La Keynote, vision et stratégie


Fabien Pinckaers arrive sur scène, plus pour parler outil mais parler stratégie et pas trop vision, car comme il le rappelle volontier, une vision n’est pas faite pour changer chaque année. Et toujours cette foule en délire.
Stratégie alors. Cette année, on l’attendait depuis longtemps, c'est un changement de pricing radical. On passe d’un prix à l’utilisateur combiné à un prix au module à un tarif à l'utilisateur uniquement. La différence ? Le freemium est conservé, et dessus on a un prix “standard” pour les utilisateurs Saas et un prix “personnalisé” pour les utilisateurs Paas (odoo.sh) et on-premise. Là encore c’est accueilli avec enthousiasme. C’est vrai, c’est correctement présenté : aligné avec la segmentation de pricing du marché, mais à un prix cassé. Odoo c’est un CRM, un outil de vente et de marketing, un ERP. Et plus encore. Chacun de ces produits coûte plus cher individuellement qu’Odoo seul, qui les réunit tous. Et maintenant les organisations accèdent au panel complet des modules disponibles, pour pas un kopek de plus.
Et comme le dit Fabien, ce sont les petites entreprises qui vont le plus bénéficier de ce nouveau pricing.

 

talk

 

Encore des talks, toujours des talks

Sur un rythme de croisière, c’est l’effervescence qui continue. Toujours cette belle énergie, et toutes ces infos si intéressantes. Ce fut mon premier Odoo experience en présence. L’occasion de rencontrer les équipes d’Odoo, et des intégrateurs également, d’échanger sur nos façons de faire, nos spécialisations. 
 

nos smiliens

Commentaires sur "L’Odoo experience 2022, un gain d’XP"

Formations open source

Durée : 2 jours
Lieu : Paris