Embedded Recipes : retour sur l'évènement

  • 68
  • 0
  • 09 Jui 2022

Après deux journées de conférences à la fondation Bierman Lapôtre à Paris, l'événement Embedded Recipes s’est clôturé le 31 mai 2022. Pour rappel, cet événement rassemble plusieurs experts autour d’une quinzaine de conférences durant lesquelles les intervenants approfondissent des sujets liés à l'embarqué. 

 

A travers cet article, Smile vous propose d'en apprendre davantage sur l'engagement de Smile au cours de cet évènement et de revenir sur les conférences les plus marquantes. Pierre Ficheux, Yoann Congal et Fabien Lehoussel, nos experts de l’embarqué, ont eu le plaisir d’assister à cette nouvelle édition. Grâce à leurs témoignages, nous vous proposons de revenir plus en détail sur 4 des conférences les plus marquantes.


Smile, sponsor de l’événement

Christophe Brunschweiler, Directeur Embedded & Connected Systems, nous explique pourquoi Smile a choisi de participer activement à cet événement : “Spécialistes des solutions Open Source pour l'embarqué et l'IoT, c'est assez naturellement que nous avons une nouvelle fois apporté notre soutien aux Embedded Recipes. Sorte de "spin-off" des Kernel Recipes dédiés à Linux et à son noyau, les Embedded Recipes se consacrent en effet pleinement aux technologies logicielles qui constituent notre cœur de compétences. Chaque édition permet de réunir en un lieu les meilleurs experts du domaine et en tant que sponsor de l'événement, nous saluons l'initiative d'une telle organisation”.

 

 

Les conférences clés en quelques mots

 

“Tracing on embedded boards”, Steven Rostedt

Steven Rostedt sur scène donnant sa conférence

Steven Rostedt est un expert sur Linux TR et ses conférences témoignent de son expertise. Il a démarré ses activités autour de PREEMPT_RT et du profiling kernel (Ftrace + trace-cmd + Kernelshark) chez Red Hat puis est parti chez VMWARE. Depuis début 2022, il travaille chez Google.  

La conférence qu’il a animée s’articule autour de la possibilité d'enregistrer des événements Ftrace (trace-cmd) sur une cible et de stocker les enregistrements sur un PC.

En effet, le fichier d’enregistrement (trace.dat) est volumineux et il n’est pas toujours possible d’enregistrer sur la cible. Quoi qu’il en soit, l’affichage et le traitement des données se font sur le PC.

La fonctionnalité existe déjà depuis des années, mais Steven a développé une nouvelle option (trace-cmd agent) qui permet de prendre le contrôle de la cible depuis le PC (et non pas seulement de transmettre les données via une socket réseau). Cette fonctionnalité est très utile si l’environnement de développement est dans une VM (puisque l’accès de l’OS Linux de la VM depuis la cible n’est pas forcément possible). 

Cette conférence s’est clôturée par un échange avec le public afin de répondre aux éventuelles questions des spectateurs sur des points comme celui du trace-cmd.

 

“Faster Boots with Timestamped Boot Logging”, Alexander Graf

Alexander Graf sur scène donnant sa conférence

Dans cette conférence, Alexander Graf nous explique que de façon à optimiser le temps de démarrage complet du système, il est important de mesurer le temps d'exécution de chaque élément du système de la mise sous tension à l'exécution de l’application. Si cette mesure est aisée pour le kernel et l’espace utilisateur (ftrace, dmesg, systemd-analyse), elle est plus compliquée pour ce qu’il y a avant : le bootloader. En comparant avec des solutions alternatives (Coreboot, UEFI FPDT), le conférencier propose Bootlog, une solution de stockage de messages temporisés dans un espace de RAM dédié qui peut être récupéré et analysé une fois le système démarré. Ce projet a été proposé en revue à la communauté edk2.


“Designing an industrial audio application on Linux: a HW/SW codesign story”, Philip-Dylan Gleonec


Déjà présent lors du Live Embedded Event, nous avons eu le plaisir de retrouver Philip-Dylan Gleonec lors de cette nouvelle édition d’Embedded Recipes. Sa conférence porte sur une présentation générale des signaux audio numériques et de leur traitement dans des systèmes modernes. Celle-ci commence par une introduction aux signaux audio numériques et aux protocoles pour les transporter. Il y présente Linux et sa stack audio et, plus particulièrement, le framework ALSA ASoC adapté au monde de l’embarquée (basé sur des SoC). 
Il a ensuite abordé les problèmes communs rencontrés lors de l’utilisation de systèmes embarqués (synchronisation d’horloge, interface multiples, latences) et les solutions qui peuvent être appliquées.

Retrouvez prochainement le replay de sa présentation faite au Live Embedded Event sur la page youtube de l'événement (lien à venir).

 


“Linux as a UEFI bootloader and kexecing windows”, Trammel Hudson

 

Trammel Hudson sur scène donnant sa conférence

Comment sécuriser son ordinateur grâce à Linux ? C’est à cette question que répond Trammel Hudson dans cette conférence. Il débute en présentant son cas d’usage : dans son datacenter, il a des machines sous Windows qui doivent démarrer sans disposer d’informations en clair sur les disques durs. Il présente ensuite sa solution : Safeboot. Le principe général est de chiffrer les disques avec une clé stockée sur un serveur externe. Le PC démarrant vient récupérer la clé pour booter auprès de ce serveur en fournissant une “remote attestation” issue du TPM. Cette opération est concrètement réalisée par un système Linux réduit (initrd) fonctionnant dans l’environnement UEFI. Pour fonctionner dans cet environnement particulier, le conférencier présente les modifications nécessaires.

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à consulter notre article de blog consacré au programme de l'évènement et le sponsoring de Smile.

 

Découvrez Linux Embedded, le blog des technologies libres et embarquées.

Commentaires sur "Embedded Recipes : retour sur l'évènement"

Formations open source

Durée : 2 jours
Lieu : Paris