OroMarketplace : la nouvelle solution marketplace d’Oro !

Back office OroMarketplace

  • 371
  • 0
  • 04 Fév 2022

Pourquoi s’intéresser à OroMarketplace ?

 

En quelques années, OroCommerce s’est imposé comme une référence des plateformes e-commerce B2B. L’influence grandissante de cette plateforme auprès de grandes entreprises (Cdiscount, Azelis, Descours & Cabaud, etc.…) a reçu un écho particulièrement marquant l’année dernière lorsque l’analyste Gartner, mondialement connu pour ses études de marché dans le digital, a positionné OroCommerce en première place de son classement des plateformes e-commerce B2B. 

 

Oro lancera dans les semaines à venir la solution OroMarketplace, permettant d’ajouter des fonctionnalités de marketplace à la plateforme OroCommerce. Pour un e-commerçant, la marketplace est l’opportunité d’ajouter une source de revenus complémentaires et de conquérir et fidéliser les clients en profitant des vendeurs tiers afin d’élargir et d’approfondir la gamme de produits tout en prélevant une commission sur leurs ventes. On pense aussi aux marketplaces de e-procurement qui permettent à une entreprise de référencer et comparer les offres de différents vendeurs pour ses approvisionnements en interne.

 

En tant que partenaire Gold, Oro nous a dévoilé la solution en avant-première et nous a permis d’explorer ses fonctionnalités. Alors à quoi faut-il s’attendre ? Cette nouvelle solution marketplace va-t-elle bouleverser le marché actuel déjà très concurrentiel ?

 

OroMarketplace : un ensemble de modules particulièrement simple d’installation 

 

OroMarketplace sera distribué sous la forme d’un ensemble de modules pour OroCommerce, l’installation sera donc très simple. Cela signifie donc qu’il n’y a pas d’interfaçage complexe à prévoir pour connecter la marketplace et la plateforme e-commerce, toutes ces fonctionnalités seront regroupées sur une plateforme unique.

 

Pour demander un accès, le vendeur tiers peut utiliser un formulaire sur le front. Ce formulaire crée une demande en back-office dans un nouvel écran nommé “seller request”. 

Le formulaire de recrutement des vendeurs

Le formulaire de recrutement des vendeurs

 

Après validation de la demande par l’opérateur de la marketplace, le compte du vendeur est automatiquement créé. OroCommerce ouvre alors un accès au back-office à ce vendeur, en limitant les accès grâce à la gestion des droits native d’OroPlatform.

 

Une fois connecté au back-office, le vendeur accède uniquement aux données qui le concernent, et n’a pas accès aux données des autres vendeurs. Le vendeur peut créer directement un produit dans ce back-office en toute autonomie, il n’a pas besoin de changer d’outil pour se connecter à un PIM ni de passer par l’opérateur de la marketplace pour cela.

 

Vue du back-office du vendeur

Vue du back-office du vendeur

 

L’interface utilisateur de création de produit a été un peu adaptée pour faciliter la prise en main. Le vendeur peut saisir son prix de vente ; techniquement ce prix sera stocké dans une liste de prix dédiée à ce vendeur.

 

Pour pouvoir ajouter une commission sur le prix de vente du vendeur, Oro a prévu que l’opérateur de la marketplace puisse utiliser des listes de prix dynamiques. Il est donc possible de configurer sa propre règle ; on pourrait imaginer par exemple ajouter une commission différente en fonction du vendeur ou du type de produit.

 

En front office, le client peut visualiser le vendeur associé à chaque produit. Pour l'instant, il n'est pas encore possible d’associer plusieurs vendeurs au même produit.

 

Affichage du vendeur dans le catalogue produit

Affichage du vendeur dans le catalogue produit

 

Affichage du vendeur dans le panier

Affichage du vendeur dans le panier

 

A la fin du tunnel de commande Oro va créer plusieurs commandes : une commande avec la totalité des produits, qui sera la commande principale, et une sous-commande à destination de chaque vendeur. Les sous-commandes sont reliées à la commande principale. Depuis son compte client, le client visualise la commande principale, et s’il le souhaite, il peut accéder au détail de la sous-commande en cliquant sur une ligne de la commande principale.
Une fonctionnalité a été prévue pour permettre aux vendeurs de définir leurs frais de port. Les frais de port facturés au client correspondent à la somme des frais de port facturés par chaque vendeur.

 

Notre avis : des perspectives enthousiasmantes !

 

Il est enthousiasmant de voir les progrès réalisés par l’équipe d’Oro. Cette solution ouvre de nouvelles perspectives à la plateforme OroCommerce, et nous apprécions l’approche d’Oro dans la conception du produit, à l’écoute des standards du marché et des retours de ses clients et partenaires.

 

Cette première version est un premier pas pour challenger les ténors du secteur de la marketplace. On attend les prochaines versions pour voir apparaître un système de notation des vendeurs, de messagerie entre vendeur et acheteur, la capacité à gérer plusieurs vendeurs par produit. La plupart de ces fonctionnalités sont dans la roadmap de l’éditeur, on attend des progrès rapides dans les mois à venir.

 

En revanche l’offre d’Oro se différencie de la plupart des solutions de marketplace sur le marché par plusieurs aspects :

 

  • Là où certaines solutions marketplace doivent être connectées à une plate-forme e-commerce et/ou à un PIM pour pouvoir fonctionner, OroMarketplace intègre au contraire sur une même plateforme technique l’ensemble des fonctionnalités nécessaires au fonctionnement de la marketplace. Cette architecture unifiée sera techniquement plus simple, nous prévoyons donc des déploiements plus rapides et moins coûteux.

 

  • Le code source entièrement accessible et modifiable d’OroMarketplace ouvre des possibilités nouvelles. Alors que la plupart des solutions marketplace sont distribuées en mode Saas avec un code source non modifiable, Oro nous permet au contraire de garder le contrôle sur ce code et donc de garder la maîtrise de processus clés que sont la définition de l’offre produit, la politique de prix et les processus d’approvisionnement. Il devient possible d’adapter l’outil aux besoins métier, et il devient possible de faire évoluer la marketplace sans dépendre des délais de la roadmap d’un éditeur.

 

  • La relative jeunesse des fonctionnalités marketplace est compensée en partie par la richesse des fonctionnalités apportées par OroCommerce. On bénéficie également de toute l’extensibilité d’OroCommerce à travers les extensions disponibles pour cette plateforme.

 

Avec ce nouveau produit, Oro nous propose une vision différente de ce que peut être une marketplace : une vision dans laquelle les priorités vont à l’efficacité, l’ouverture, et l’extensibilité. Il ne fait aucun doute que la solution sera adaptable et déployable rapidement pour de nombreux projets de marketplace. Reste à déterminer combien cette solution permettra-t-elle dans les années à venir de déployer à grande échelle les marketplaces B2B ?
 

Commentaires sur "OroMarketplace : la nouvelle solution marketplace d’Oro !"

Formations open source

Durée : 2 jours
Lieu : Paris