Souveraineté, greenIT, IOT, data, serverless : retour sur l’édition 2022 d’AWS re:Invent!

  • 83
  • 0
  • 08 Déc 2022

Du 28 novembre au 2 décembre se tenait la 10ème édition de l'événement majeur annuel d’AWS, le re:Invent ! Avec plus de 20 000 participants sur place et plusieurs centaines de milliers online, c’est l’occasion de découvrir toutes les annonces et nouveautés pour l’année à venir.

 

Numérique responsable et souverain


Comme chaque année, AWS veut asseoir sa légitimité à travers deux thèmes forts : le numérique responsable et la souveraineté des données.
La réduction des émissions carbones et l’approche GreentIT passent en premier lieu par la performance du matériel. Chaque année, AWS annonce de nouvelles instances dont  « C7gn », qui vise à  remplacer « C6gn », et qui se destine à faire baisser les coûts des charges de travail grâce à un nouveau processeur Graviton3 (pour en savoir plus, plus de détails ici). L’ambition est forte autour de cette architecture ARM qui vise à réduire la consommation d’électricité des équipements de 60%.


Autre message fort : AWS fait évoluer son célèbre “Well Architectured Framework” (méthode décrivant les concepts clés, les principes de conception et les bonnes pratiques architecturales) en y ajoutant un 6ème pilier “développement durable” accompagné de la mise à disposition d’une calculatrice pour mesurer l’empreinte carbone des ressources sur le Cloud.


Sur la souveraineté des données, AWS rejoint la stratégie de ses concurrents Azure et Google en lançant  sa « Digital Sovereignty Pledge » : série d’engagements pour davantage de contrôles sur l’emplacement des données, de contrôles sur les accès, du chiffrement. En parallèle de ces annonces, Atos officialise son partenariat fort avec eux. Ce qui laisse présager qu’il préparerait un « cloud de confiance » sur technologies AWS. Affaire à suivre !!


Combiner des services pour exploiter la donnée


Une des grandes forces d’AWS est de proposer une grande quantité de services, qui vont bien au-delà de l’infrastructure, proposant notamment d’exploiter vos données et de les faire communiquer entre elles. L’IA et l’IoT étaient donc à l’honneur de la conférence avec plusieurs nouveaux services très orientés autour de la manipulation de la donnée :

  • “Clean Rooms” d’AWS sont des environnements protégés qui permettent à plusieurs entreprises de collaborer et cross-analyser des données combinées sans jamais exposer leurs données brutes.
  • L’outil de reporting/BI “QuickSight” intègre désormais les rapports paginés et d’importantes améliorations à son moteur d’interrogation en langage naturel QuickSight Q.
  • AWS lance “Amazon DataZone”, un service de gouvernance de la donnée dopé au machine learning pour permettre aux métiers de trouver, organiser et partager aisément des jeux de données sans perdre les contrôles d’accès


AWS s’inscrit dans la mouvance des acteurs, comme Snowflake (acteur montant de la scène data dans le cloud), en intégrant plus fortement l’univers transactionnel de Redshift à l’univers analytique d’Aurora (grâce à Amazon Aurora Zero-ETL Integration with Amazon Redshift) et à l’univers Apache Spark.
Son partenariat avec les constructeurs Stellantis et Volkswagen amène AWS à lancer “AWS IoT-Fleetwise” pour faciliter la collecte de données des véhicules connectés. 
Pour continuer dans cette verticalité des offres et absorber la complexité liée aux approvisionnements fortement impactés par le contexte sanitaire et géopolitique, AWS s’intéresse aux problématiques de la Supply Chain et lance une nouvelle application, conçue pour offrir plus de visibilité sur la chaîne d’approvisionnement entre les acteurs : “AWS Supply Chain”. Il est encore trop tôt pour évaluer les performances du service mais son arrivée dans le catalogue est intéressante.


No-code et serverless s’installent dans la durée pour toujours plus de service


Les services serverless continuent de s’installer durablement dans le paysage. En proposant de déployer des services à la volée sans s’inquiéter de leur gestion ni de leur scalabilité, ils offrent un accélérateur technologique important mais constituent un changement de paradigme important en termes de développement.
Pour faciliter leur adoption, AWS sort Application Composer, un outil “no-code” pour faciliter grandement la création de sites web serverless. Le service fournit aux développeurs un caneva visuel et une interface par glisser-déposer pour créer l'architecture de l'application, connecter leurs ressources et concevoir leurs fonctions. Ça a l’air simple dit comme ça ? C’est l’objectif. En effet, de nombreux développeurs veulent se lancer dans la création d'applications serverless, mais la barrière d'entrée reste encore trop élevée notamment à travers la gestion relativement complexe de systèmes asynchrones. L'équipe AWS a donc entrepris d'améliorer cet aspect avec l’Application Composer.
Cette liste n’est pas exhaustive mais constitue un premier niveau de lecture de cet évènement particulièrement riche. Si vous souhaitez échanger autour de ces nouveaux services ou s’il manque votre préféré, n'hésitez pas à contacter nos experts !

Commentaires sur "Souveraineté, greenIT, IOT, data, serverless : retour sur l’édition 2022 d’AWS re:Invent! "

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Les commentaires sont soumis à validation.

La collecte des informations demandées est nécessaire au traitement de votre demande par SMILE, responsable de traitement. Ces informations collectées pourront être utilisées à des fins de prospection. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Pour les exercer, contactez-nous simplement par email à l’adresse suivante marketing@smile.fr ou par voie postale à l'attention de SMILE - 20 rue des Jardins 92600 Asnières sur Seine. Nous vous invitons à prendre connaissance de notre politique de protection des données.

Formations open source

Durée : 2 jours
Lieu : Paris